Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

67e soirée d’échanges cliniques, « La clinique face à l’exclusion : ravauder un lien de confiance » – le mardi 05 Avril 2022, 20h30.

Date / Heure :
05/04/2022
19 h 30 min - 22 h 30 min

Catégories :


Prix: gratuit


Nous proposons l’articulation suivante – si la subjectivité humaine trouve son fondement dans le temps logique de l’exclusion, au sens premier de s’extraire, de se séparer, comme le rappelle l’origine latine du mot exclusion, « ex-claudere, mettre dehors », pour l’individu contemporain, l’exclusion modifie son appartenance au groupe, en lui assignant une position, en marge, « délégitimée » de toute « intimité ». L’exclusion de l’exclusion crée du coup la « ségrégation », présente aussi dans l’étymologie d’ex-cludere, dans le sens « d’une mise à l’écart », au sens de « ne pas admettre », ce temps est illustré par le clochard et par extension par l’exclu qui a opéré en lui une réduction drastique de ses besoins, s’abandonnant peu à sa condition, d’exister dans un « recoin ». Cette soirée aura pour objectif d’explorer à la fois cette chute de l’exclusion dans ce no man’s land de la ségrégation permettant de rendre compte de l’errance et des souffrances corporelles et ses différentes formes pathologiques (narcissiques, borderline, psychotiques, psychopathiques, etc) et de tenter de répondre à cette question, à quel type d’inclusion, de grégarisation, la ségrégation renvoie-t-elle ? Comment qualifier ce dans quoi les errants trouvent à s’inclure alors même qu’ils perdent dans ces lieux que sont le trottoir, la rue, l’abris de nuit, la prison, etc, ce trait distinctif qui fait d’eux des sujets.

Il s’agit donc à minima, en tenant compte des « défenses », de ravauder, rapiécer un « lien de confiance » dont il n’aura pas à dénoncer qu’il est trahi parce qu’il mettra en jeu ce qu’il voudra investir. Prendre en considération à la fois l’évocation du besoin mais aussi l’éprouvé de la solitude, de l’envie de se prémunir du regard d’autrui, etc peuvent constituer des points d’ancrage pour ces sujets déconnectés de l’Autre social. Le pari clinique consistera à obtenir le consentement à dire, à juger, à délibérer, à décider – la clinique souligne ainsi la nécessité de la coupure pour fonder progressivement la possibilité d’un espace psychique privé : la question clinique serait du coup, comment ramener de l’intime dans la rencontre avec ces sujets se trouvant à la rue ?

Présentation : Dario MORALES, Psychologue clinicien, psychanalyste membre ECF (78), « De l’exclusion à inclusion : impossible sans l’adhésion du sujet »

Invités : Dr Alain MERCUEL, Psychiatre, GHU-Sainte-Anne, chef de Pôle, EMPP, SMES (Santé Mentale et Exclusion Sociale) ; Elodie POMMIER, Psychologue ; Sylvie COLLET, Infirmière

Soirée animée par Dario MORALES, psychologue, psychanalyste membre ECF 

 

La bibliographie interactive se trouve dans l’onglet « Texte et biblio ».

Pour y accéder cliquez sur La clinique face à l’exclusion-ravauder un lien de confiance_67èmeSoiréeApcof_5avril2022 (1).

 

%d blogueurs aiment cette page :