Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

Grandir et changer d’institution – 11ème soirée clinique

Date / Heure :
28/03/2007
20 h 30 min - 22 h 30 min

Catégories :

Mots-Clefs :
école et soins


Grandir passe par un ordonnancement institutionnel qui suit une chronologie bien établie : école primaire, collège, lycée etc. Le passage de l’un à l’autre marque des moments de la vie d’un sujet. Véritables rituels de la société dans laquelle nous vivons. Certains enfants, malgré la loi sur le handicap de février 2005 et le souhait parental, ne peuvent suivre un circuit scolaire normal, et sont accueillis dans des structures de jour (CATTP, HDJ). Les Hôpitaux de Jour, bienqu’ils ne suivent pas lemême découpage par tranche d’âge, s’organisent cependant autour des signifiants tels que l’Hôpital de Jour pour enfants, adolescents ou adultes. Ce découpage provoque des « discontinuités » dans le parcours d’un suivi, discontinuités qui favorisent des crises ouvrant la possibilité, non seulement d’un changement de lieu de soins, mais aussi d’une mutation subjective. Le passage d’un Hôpital de Jour à un autre est alors un moment privilégié de la clinique. Comment traiter l’adolescent sans tenir compte de son histoire ? Comment rencontrer l’enfant sans tenir compte de son devenir d’homme ou de femme ? C’est dans ce changement qu’une adresse d’une institution à une autre se produit. La rencontre avec l’institution qui est appelée à prendre le relais est l’occasion d’historiser l’expérience de soins qui a eu lieu jusque là. Avant la sortie, il arrive que le patient régresse ; ou encore que dans son parcours, l’enfant ait trouvé, quelque chose qu’il puisse emmener d’une institution à une autre, un point d’ancrage qui lui permette de créer un nouveau lien. L’institution qui accueille doit être donc attentive à ce qu’elle demande, pour soutenir cette adresse. Le sujet est appelé à répondre de raisons qui ont déterminé son parcours, mobilisant ainsi ses défenses avec les risques de se trouver dépassé. C’est en effet un temps de crise pour le patient, mais souvent aussi un moment de tension entre institutions. Afin d’éviter un clivage entre les deux institutions, il y a lieu d’insister sur la nécessité de trouver des voies de transmission véritables. Cette soirée aura pour objectif de témoigner du parcours d’un patient dans deux institutions différentes : l’une l’Hôpital de Jour pour enfants, l’autre l’Hôpital de Jour pour adolescents. Le travail que nous avons choisi de présenter n’est pas le témoignage d’une expérience finie, mais la continuation du dialogue entre deux Hôpitaux de Jour autour d’un patient. Cette soirée aura rempli une fonction, celle d’être une des modalités possibles « d’une transmission authentique ».

Signé: Dario Morales

Invités

M. Jean Michel CARBUNAR Psychanalyste, M. Xavier MOYA PLANA Directeur administratif

Dr. Martine AGMAN Directeur médical

Établissement Psychothérapeutique Infantile « L’Épi »

M. Pascal OLLIVIER Psychologue, Mme Isabelle PETIT Éducatrice, Mme Florence TURPIN Enseignante

Dr. Ricardo SCHABELMAN Médecin Directeur

Hôpital de Jour pour Adolescents « Gombault Darnaud »

%d bloggers like this: