Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

Atelier de criminologie – “La répétition la rencontre manquée. Confrontée à la récidive de la pulsion” – 15ème soirée clinique : Boucler la répétition, ouvrir à l’incurable.

Date / Heure :
09/06/2015
20 h 30 min - 22 h 30 min

Catégories :

Mots-Clefs :
cure, répétition, transfert


affiche 09-06-15« Cerner l’incurable » ; abord de ce qui reste en marge au déchiffrage de la répétition et qui résiste au travail thérapeutique, qui revient sans cesse comme boucle, destin de ce qui fait retour, part inassimilable, stagnation, jouissance qui ne fait pas symptôme pour le sujet  et qui reste au cœur de la répétition, part incurable, part maudite. Ici il s’agit dans un premier temps de mettre la répétition à l’épreuve du transfert donc à une supposition du savoir, car le transfert pousse à mettre en forme le symptôme par le chiffrage et donc le passage de la jouissance en signifiant, les tours de la répétition permettant alors d’accéder à une répétition qui s’ouvre à l’autre, voire au désir du sujet ; et d’autre part de mettre en évidence comment le travail de la cure ne se limite pas à faire apparaître un effet de vérité, mais de faire résonner également la jouissance enfermée, proche de ce qui fait trauma chez le sujet. C’est donc la rencontre avec cet incurable, l’irréductible de la jouissance qui viendra également faire une ultime différence avec la boucle de la répétition. La cure nous montre alors cette difficulté majeure, parfois inatteignable chez certains sujets. Mais cet horizon n’est jamais écarté dans la cure, car il reste de l’ordre du possible, dans lequel s’expose la relation du sujet avec son inconscient et se vérifie comment il peut éclairer son mode particulier de jouissance, la contingence qui a tracé son destin.

Présentation, Dario Morales, psychologue (CHSA), psychanalyste membre de l’ECF, « cerner l’incurable » 

Elise Pelladeau , Docteur en psychologie, psychologue clinicienne au CERIAVSIF (75), Centre Ressources pour Intervenants auprès d’Auteurs de Violence Sexuelle, « Héroïne d’un jour, victime de toujours »

Pierre-Jacques Dusseau, Docteur en Ethnologie, enseignant en Anthropologie et Psychologie, U. Bordeaux, psychologue clinicien, UCSA, Mauzac (24), consultant SPIP de Dordogne (24), « Les boucles de la langue dans la cure du sujet criminel incarcéré »

%d bloggers like this: