Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

« L’intra en mouvement » – 46ème Soirée clinique

Date / Heure :
20/05/2015
20 h 30 min - 22 h 30 min

Catégories :


afffiche intre 46 SC 20.05.15« Intra » : Ce qui est à l’intérieur, dedans.

 

C’est dans cet « intra » hospitalier, dans l’antre de l’hôpital que l’on ne nomme plus psychiatrique, que nos patients séjournent ; très ponctuellement, au détour de ce qui est qualifié de « moment de crise », ou pendant une durée bien plus étendue et indéfinie pour ceux dont l’hôpital semble être devenu le dernier lieu habitable. Entre le temps précipité de l’accueil en urgence, celui étiré de ce lieu d’asile, de refuge, pour la psychose et le temps « productif » d’une politique hospitalière orientée par le souci d’une gestion des flux optimale, comment l’intra peut-il être mis « en mouvement » ?

 

C’est-à-dire, comment les soignants exerçant en intra hospitalier peuvent garder « en mouvement », vivantes, leurs pratiques et la pensée qui entoure celles-ci ?Mais aussi, comment le clinicien peut se faire le secrétaire de ce qui est en mouvement – intrapsychique- pour le patient ?Car c’est bien sur ce qui se joue sur cette scène – intrapsychique – que se porte notre écoute.

 

Ainsi, bien qu’exerçant dans une institution de « santé mentale » se donnant pour objectif la guérison, l’autonomie et le bien-être du patient, le clinicien ouvre d’autres perspectives (qui parviennent parfois à s’articuler aux premières) en pensant l’expérience de la « maladie » comme une expérience éminemment subjective, dont le sujet n’est pas que la victime, mais aussi l’acteur, dans la singularité qui est la sienne.

En ce sens, notre pratique orientée par la psychanalyse, loin de s’inscrire dans une démarche qui viendrait figer le symptôme -à éradiquer- en l’objectivant, sera sensible aux soubassements intrapsychiques, en mouvement, dudit symptôme, cherchant à dénouer, par une écoute de la parole du sujet et une prise en compte de ses effets (en tant qu’elle est adressée à un autre),  ce qu’il en est du nœud de significations au lieu de l’inconscient.

Signé : Dario Morales

présentation : Dario Morales « Un lieu « préliminaire » pour exercer une pratique à plusieurs

Intervenants

Laurence Hemmler, psychologue hôpital d’Orsay (91), psychanalyste (75)

Nathalie Gluck, psychiatre, PH, CHSA

 

%d bloggers like this: