Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

La clinique hors les murs (Les consultations psychologiques à domicile) – 23ème soirée clinique

Date / Heure :
13/01/2010
Toute la journée

Catégories :

Mots-Clefs :
désinsertion, lien social


 

pcof-3e soireev3.qxdLa clinique du domicile est une pratique qui tend actuellement à se développer et qui questionne les modalités d’intervention des cliniciens psychologues. Aller à la rencontre du patient, de l’autre, s’inscrit ici dans une réalité de territoire, de cadre, de demande, qui est autre que celle dont nous avons l’habitude dans nos pratiques institutionnelles ou libérales.
Cette pratique innovante pour le psychologue, mais plus ancienne pour nombre d’autres professionnels, est sous tendu par une position éthique, celle de pouvoir rendre accessible le soin psychique aux patients qui dans une situation de perte d’autonomie, qu’elle soit motrice, psychique ou cognitive, qu’elle soit du fait d’un handicap, de l’âge, ou d’une maladie, ne peuvent accéder aux dispositifs dits de «droit commun ».
Dans une perspective globale d’accompagnement du sujet, une prise en compte de la souffrance morale et de sa singularité est aussi incontournable qu’une prise en compte de la douleur physique. L’intrication entre champs psychiques et somatiques est dès lors nécessaire.
Il s’agit ainsi de permettre que le patient, isolé dans son domicile, en prise à une réalité quotidienne de soin et d’organisation matérielle, puisse parler, être entendu comme sujet. En effet, le dispositif médical tend parfois à l’exclusion de la subjectivité. Au domicile du patient, la prégnance de la réalité, la confrontation au pur réel, au corps souffrant, empêché, peut venir court-circuiter un travail sur les représentations, la dimension fantasmatique. Comment alors inscrire et aménager notre cadre de travail ? Comment laisser une place à la demande et aux éventuelles résistances du patient ? Dans la rencontre avec le psychologue, le domicile devient un espace dynamique où sont mis en scène différents mouvements psychiques et relationnels.
La clinique du domicile nous amène également à questionner les enjeux du lien, entre la personne en situation de perte d’autonomie et son entourage. Comment le clinicien qui intervient au domicile, au cœur de cette relation va-t-il introduire du tiers et travailler l’autonomie psychique et la position subjective de chacun ?
Cette soirée, à laquelle participent des professionnels engagés sur le terrain, se veut l’occasion d’évoquer ensemble cette pratique, de la questionner, et d’engager une réflexion. Comment faire du domicile un partenaire, un outil dans la relation thérapeutique ?

signé : Dario Morales

Invités
Anne Ferrari, psychologue, réseau de santé, Agekanonix (92) / Marie Jaulin, psychologue, psychanalyste, libéral (75) / Emmanuelle Truong Minh, psychologue CHSF (91) et RSG4 (94) / Pascale Wouts, psychologue, psychanalyste, libéral (93) / Dr Pierre Lana, psychiatre, Ph, CPOA, Centre Hospitalier Sainte-Anne (75)

soirée animée par

Anne Ferrari, psychologue

Dario Morales, psychologue (CHSA), psychanalyste (Membre ECF)

%d bloggers like this: