Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

« Le bureau panoptique – Le salarié de l’Open space » – 54ème soirée clinique

Date / Heure :
05/12/2017
19 h 30 min - 21 h 30 min

Catégories :

Mots-Clefs :
salarié


Prix: gratuit


Déconstruire la déliaison pour se reconstruire autrement

Des entreprises, ayant eu, ainsi, pour objectif de faciliter, dans un espace ouvert, la vie des salariés, créent, toutefois, un climat à la « Big Brother ». Ces modes de management s’avèrent être en réalité des instruments de contrôle social. Censés pourvoir communiquer avec convivialité, le tutoiement est souvent de mise, la hiérarchie, semble ici moins apparente, mais derrière cette ambiance cool, qu’en est-il des relations ? Le collectif rendrait impossible la poursuite de tout projet individuel ? On énumère des difficultés de concentration, du bruit, le regard scrutateur du manageur ou du groupe qui induisent des comportements, des conduites phobiques, d’intolérance, d’agressivité, de peur, l’envie de s’approprier d’un petit espace. Pour les cliniciens, il faut aller au-delà du phénomène et tenter comprendre la vérité subjective, que le salarié prenne soin de soi et trouve la possibilité de s’impliquer en premier lieu comme sujet du désir. Au cours de cette soirée nous insisterons sur la déconstruction du rapport qu’entretien le salarié avec son objet, préalable au travail de reconstruction et qui ne concerne pas uniquement la dimension de l’espace, et de l’efficacité, ni celui de la connaissance ou de la maitrise, autant des questions qui ne peuvent se régler avec le vernis de la personnalisation de l’espace de travail. Souvent le « drame » a commencé bien avant que n’éclate la crise. D’où la nécessité de procéder à un autre éclairage qui tienne compte de la « forclusion » du sujet afin de remettre en selle sa singularité. La proposition serait que l’open space soit un mode de travail, de vie dont les règles puissent évoluer. Ou la voix, le regard, le collectif soient au service non pas de l’affrontement mais de l’intelligence.


Soirée animée par : Béatrice MIGNARD, psychologue, psychanalyste (75) – Dario MORALES, psychologue CHSA, Psychanalyste ECF (78)

Intervenants: Présentation Dario MORALES : « Repenser l’espace du sujet dans son rapport au temps subjectif »

Franck GIRARD, Psychanalyste, Formateur CRAMIF à la prévention des risques professionnels (RPS, TMS, risques routiers, chimiques), Formateur au CIM (Centre International de Musicothérapie) de Noisy-le-Grand (93)

Christian KOSTRUBALA, psychologue du travail, Préventeur IPRP habilité, Cabinet conseil,75

%d blogueurs aiment cette page :