Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

57ème soirée Échanges Cliniques – « La psychose et le travail. La pratique professionnelle comme solution ou suppléance ? »

Chargement de la carte…

Date / Heure :
29/05/2018
20 h 30 min – 22 h 30 min

Emplacement :
Centre Hospitalier Sainte-Anne, Amphithéâtre Morel ; Pavillon Magnan

1 rue Cabanis 75014 PARIS

Catégories :

Mots-Clefs :


Le champ du travail est modelé par un discours – dont les signifiants maîtres, l’emploi, le chômage, la concurrence, etc donnent corps à un appareillage des règles qui déterminent l’organisation de la production en vue d’un résultat. Or cette objectivation du travail est mise à rude épreuve par la psychopathologie, objet de toutes les ségrégations ; bien que suscitant le plaisir le travail est le lieu où se cristallisent les attentes et impasses des sujets : source des frustrations et d’angoisse, des satisfactions mais également lieu où les liens humains parfois fragiles sont mis en question comme l’atteste la clinique sous la forme de défections, d’évitements, et de rejets. Et la psychose que nous apprend-elle ? En tant que maladie, elle est l’objet de la ségrégation, lorsque le sujet est ébranlé au niveau de ses assises symboliques, que l’imaginaire s’emballe et que le réel est le point de butée, l’activité professionnelle pourrait-t-elle faire bord, ou inversement faire trou permettant d’abraser et de capitonner le trop de jouissance ? Du point de vue de la clinique, l’opération consisterait à soutenir le sujet contre le collage/rejet qui suscite la rencontre avec le monde du travail. Dans cette veine, il s’agit de substituer la plainte à la jouissance, le manque au vide, la demande à l’angoisse et de créer les conditions où le sujet puisse élaborer une offre singulière dans son rapport au travail. C’est par ces mouvements que peut-être envisagée la pratique professionnelle moins dans la crainte, dans la peur de l’exclusion, et à défaut d’être une énigme, un symptôme, ouvrant au mieux, les voies à la construction d’une solution, d’une suppléance.

INVITES :

Patrick ALMEIDA, psychologue, consultant à L’EPOC (75), « Marginalité, mode de vie »

Natacha VELLUT, psychanalyste, consultante à l’EPOC (75), psychologue CNRS au Centre de recherche Cermes3, « Travailler en l’air »

Pascale MOLINIER, responsable de l’UTRPP, Co-responsable du Master parcours pro « Clinique des institutions, clinique du travail », Université de Paris 13

Soirée animée par : Dario MORALES, psychologue (CHSA), psychanalyste membre ECF (78), « Une offre singulière »

 

%d blogueurs aiment cette page :