Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

7ème soirée Atelier clinique du quotidien – « La cause… s’enracine dans l’enfance ? »

Date / Heure :
24/05/2018
20 h 30 min - 22 h 30 min

Catégories :

Mots-Clefs :


Les troubles du comportement alimentaire apparaissent aux yeux de la clinique comme des défenses ou des solutions permettant de se protéger contre une jouissance qui semble envahir le sujet – exemple pendant le sevrage – c’est le bébé qui se sèvre en se détachant de la mère, du sein – mais parfois ce détachement ne s’opère ou bien se transforme en impasse, mettant en jeu un « appétit de la mort » ou une « compulsion a répéter ». Pour étayer ces propos, il est nécessaire de rappeler que dans un processus qui individualise, c’est le refus de la nourriture qui caractérise l’opposition de l’enfant à l’Autre, de préférence maternel. Le sevrage est donc une opération active de séparation comportant en son sein un mouvement paradoxal, qui peut s’avérer mortifère, l’anorexie ponctue ainsi un refus actif dans sa tentative de séparation mais inversement elle peut-être vécue comme une défense extrême voire passive vis-à-vis de la jouissance envahissante supposée de l’Autre. Ces différentes modalités du refus nous permettra d’interpeller le rôle de l’Autre parental dans la constitution du désir du sujet, chez nos patients enfants, adolescents ou adultes anorexiques.

Présentation de la soirée : Dario MORALES, psychologue clinicien, CHSA (75), psychanalyste (78) « Devant le refus anorexique : simple opposition ou inertie franche ?  » 

 

Invité : Jean-Michel BUIZARD, psychologue clinicien, exercice en libéral (75), « Du nourrisson dans l’adulte »

 

Soirée animée par : Dario MORALES 

 

Renseignements : Dario Morales, président de l’APCOF, psychologue, membre ECF,  tél : 06 61 72 46 48 /Alice Lagrave, secrétaire de l’association APCOF : tél : 06 63 47 32 93

Lieu du séminaire : 20 rue du Marechal Foch, Versailles, 78000

%d blogueurs aiment cette page :