Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

« L’Autre malveillant » « La croyance en l’Autre mise en mal » – 9ème journée atelier « Histoire des concepts en clinique »

Date / Heure :
25/02/2017
Toute la journée

Catégories :

Mots-Clefs :
paranoïa


Si quelqu’un se plaint de la « malveillance de l’Autre », on entend en écho que cet Autre est désigné comme méchant, c’est ce qui lui donne consistance pour le sujet. Quel est le statut de cet Autre : trop présent ? trop absent ? Il s’agira de définir sa nature. Justement, c’est quand le symbolique ne fonctionne pas que l’Autre apparait dans sa méchanceté réelle. Il devient souvent diffus, difficile à situer dans l’espace et le temps, comme menace toujours prête à surgir, elle prend alors forme dans les liens à l’autre, au plus intime des relations humaines, des relations entre partenaires, des liens filiaux, ou sein du travail, entre l’employé et son patron. S’installe alors une dimension paranoïde. L’effort du sujet consistera à localiser cette méchanceté diffuse de l’Autre en tant qu’elle le vise. C’est ce qui s’opère dans la persécution. Du coup, la persécution est une tentative de la part du sujet pour reconstituer une défense contre la jouissance envahissante et diffuse, afin de trouver un sens à un monde dont la signification s’est effondrée.

MATIN

9h15 : Ouverture

François SAUVAGNAT : « Quelques aspects cruciaux de l’histoire de la paranoïa », Professeur de psychopathologie, Rennes 2, psychanalyste, membre ECF

10h00 1ere séance ; « La folie interprétative : un système délirant durable, cohérent et impossible à ébranler », séance animée par Caroline CARRON, psychanalyste, (Fontainebleau 77)

Caroline KHANAFER : « T’aimer? Moi non plus », psychologue clinicienne en CMPP (Normandie), pratique en libérale (75)

Gwénaële CASTELLANI : « Cas de paranoïa sensitive : Attila enfermé dans sa caverne », psychologue clinicienne, Association Le lienpsy (75)

11h30 2ere séance ; « La voix et le regard », séance animée par Nicolas LANDRISCINI, psychologue, psychanalyste

Olga MEDINA : « j’écoutais la parole de ses yeux, à propos d’un cas médico-légale», psychanalyste pratique en libérale (75) enseignante en Psychologie Paris 13, Membre EPFCL

Constanza ELICABE – BROCA : « Du reproche à l’injure », psychologue clinicienne, psychanalyste, superviseur et formateur en milieu hospitalier et médico-social

APRES MIDI

14h30 3ere séance ; « La personnalité et le caractère paranoïaque », séance animée par Ricardo SCHABELMAN, psychiatre, psychanalyste, membre ECF

Dario MORALES : « La croyance du paranoïaque : méconnaissance et infatuation du MOI », psychologue clinicien (CHSA), psychanalyste, membre ECF (78)

Yann CRAUS : « Des vicissitudes de la paranoïa à l’objet idéal des Sisyphe – éclaircissement épistémologique et proposition psychopathogénique », psychiatre PH, CHSA, service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, secteur de psychiatrie infanto-juvénile du XIV

Bernard JOTHY : « Addiction contre malveillance ?  Un sujet entre deux », psychiatre, psychanalyste, membre ECF

16h30 4ere séance ; « Le complot : l’innocence du persécuté et l’incroyance en l’Autre », séance animée par Frédérique MUSSET BILAL, médecin

Fabrice PINON : « A Propos du complot, dans le discours social et quelques incidences pour le sujet », psychologue clinicien CMP Montrouge, Groupe Hospitalier P. Guiraud (Villejuif)

Manon JOUITTEAU : « Nous avons toujours vécu au château : roman noir et maisonnée malveillante », psychologue clinicienne

18h00 : Conclusion : Dario Morales

Participation 10 euros – étudiants 5 euros, présentation de justificatif

Inscriptions et renseignements : 06 61 72 46 48

Envoyer un chèque à APCOF, 191, rue de Crimée, 75019 Paris, date limite le 22/02/2017

ORGANISATION / ACF-IdF ;  APCOF

%d blogueurs aiment cette page :