Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

Précocité intellectuelle : Pathologie de la normalité ?

Marie DUCLOY

Plan

1. Vignette clinique

2. Aspects théoriques

3. Haut Potentiel et société

4. Haut Potentiel et psychopathologie

5. Conclusion

6. Discussion

7. Références

  1. Vignette clinique

A., 18 ans, surdouée, suivie au cabinet depuis novembre 2015 suite à une crise suicidaire.

Grossesse : sans particularité, naissance eutocique, pas de souffrance néonatale

Histoire développementale : Allaitement maternel, acquisitions normales, langage précoce (18 mois)

ATCD somatique : Tachycardie supra-ventriculaire non traitée par radiofréquence, stable

Structure familiale : famille nucléaire, fille unique, parents mariés, chercheurs, probablement HP également

Scolarisation : n’est pas allée en maternelle, est entrée en CP à 5 ans puis a sauté le CE2 puis scolarisation dans collège et lycée privés dans le 92. Bac S avec mention très bien puis orientation en hypokhâgne à Sceaux, cette année en khâgne (très bons résultats).

Bilan cognitif : Réalisé sur demande de l’école pour suspicion de précocité intellectuelle,

QIT = 152

Socialisation : très en difficulté sur ce plan, très isolée, en lien avec l’association Zebra, se rend régulièrement au café Zébra

Histoire récente des troubles : en novembre, a été conduite au CPOA du CHSA suite à une tentative de suicide, y a passé la nuit, est sortie de l’hôpital le lendemain suite à une nouvelle évaluation psychiatrique. Pas d’hospitalisation temps plein proposée mais proposition d’évaluation au vue d’une éventuelle admission en HDJ. En parallèle, les parents prennent RV en libéral pour un suivi.

Suivi : hebdomadaire initialement, mais a demandé à passer à 2/semaine. Réduction des IDS et des scarifications.

Histoire des troubles ancienne : scarifications anciennes

Description de son fonctionnement interne (cognitif et affectif)

Actuellement, refuse tout traitement médicamenteux, et PEC HDJ (clinique Dupré), refuse de choisir une orientation pour la rentrée prochaine, ne souhaite pas “revenir dans le système”

Conclusion : Syndrome dépressif chez une jeune femme avec HP et éléments de personnalité

  1. Aspects théoriques

Aspects théoriques : Définition

Précocité intellectuelle (1) :

Terme utilisée dans le milieu de l’enseignement

Notion développementale,

Pas forcément de persistance temporelle

Surdon = Haut Potentiel (HP) = Douance = QI sup. 130

Termes utilisés chez l’enfant et l’adulte,

Dimension plus médicale

Aspects théoriques : QI

Fondement théorique : Mesures de capacités mathématiques, visuo-spatiales, visuo-constructives

Aspects théoriques : Échelles de mesure

Plusieurs selon l’âge, les capacités verbales (3) :

Échelles de Weschler (WPPSI, WISC, WAIS)

Échelles de Raven (non verbal)

Résultats fct de ce qui est attendu pour l’âge (normalité statistique)

Aspects théoriques : Origines

Héritabilité ? Corrélation génétique x milieu

Forte héritabilité du QI (mesures intra-familiales et études de jumeaux) (6)

Une affaire de neurones ? Imagerie fonctionnelle :

Aires associatives fronto-pariétales droites (4)

Corrélation entre QI et marqueur d’anisotropie de la substance blanche, particulièrement dans le corps calleux (connexion intra-hémisphérique) (5)

  1. Haut Potentiel et société

La République, Platon, Livre VI (315 avant J.C.) (7) : Idée d’une hiérarchie des êtres selon leur degré de clarté, d’évidence et de vérité

Avec au stade suprême : intelligence (domaine mathématique) et dialectique.

Notion d’eugénisme (encouragement des mariages selon le niveau intellectuel et reproduction préférentielle des “HP”)

Haut Potentiel et société : Léonard De Vinci – Marie Curie – Nicolas Cpernic – Louis Pasteur

Un seul type d’intelligence ?

W. Amadeus Mozart – Sigmund Freud – Arthur Rimbaud – Pablo Picasso

Aspects théoriques : Théorie des intelligences multiples

Howard Gardner, 1983 (8) : 8 types d’intelligences

ntelligence logico–mathematique

Intelligence visuo–spatiale

Intelligence musicale–rhythmique

Intelligence verbale–linguistique

Intelligence kinesthésique

Intelligence intrapersonnelle

Intelligence interpersonnelle

Intelligence naturaliste

Aspects théoriques : Seulement une affaire d’intellect ?

Particularités en terme de construction de personnalité (9) :

Hypersensibilité, Hyperémotivité,

grands idéalistes,

Parfois mécanisme psychique d’intellectualisation excessive

Expériences précoces d’un décalage entre développement cognitif et affectif

lié à l’âge ?

ou réelle acuité de perception ?

  1. Haut Potentiel et psychopathologie

Pathologies associées :

TDAH

Troubles des apprentissages : Dys (Dyspraxie, DLDO, dyscalculie)

Dépression : meilleures capacités de résilience observées

TS/suicides

Anxiété : Si profil WISC hétérogène avec ICV divergent : moindre risque d’anxiété sociale, mais surrisque de dysrégulation émotionnelle (10)

Nécessité de mettre en évidence 2 types de profil : avec ou sans dysrégulation émotionnelle

Troubles de personnalité (adultes)

  1. Conclusion

HP : Repérer, prévenir, soigner

Enjeux développementaux, éducatifs, de santé publique

Extrait de la Convention relative aux Droits de l’Enfant de l’ONU :

Article 29 : 1. Les États parties conviennent que l’éducation de l’enfant doit viser à favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités. […]

Haut Potentiel et Devenir

Cohorte longitudinale de 1037 garçons et 613 filles âgés de 13 ans avec THPI (X) :

4,1% travaillaient dans une grande université de recherche

2,3% occupaient des postes exécutifs élevés dans des sociétés parmi les plus importantes au plan mondial

2,4% étaient des avocats d’affaire

  1. Références bibliographiques

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Surdou%C3%A9

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Facteur_g

(3) http://gappesm.net/QI/Tests/

(4) Zhang L et al., Localization of neural efficiency of mathematically gifted brain through a feature subset selection method, Cogn Neurodyn, 2015

(5) Navas-Sánchez FJ et al., White matter microstructure correlates of mathematical giftedness and intelligence quotient., Hum Brain Mapp. 2014

Références bibliographiques

(7) http://www.les-philosophes.fr/la-republique-de-platon/Page-5.html

(8) Howard Gardner, 1983 : Frames of Mind: The Theory of Multiple Intelligences

(9) Les enfants intellectuellement précoces : « Que sais-je ? » n° 3698, Gabriel Wahl

(10) Wechsler profiles in referred children with intellectual giftedness : Associations with trait-anxiety, emotional dysregulation, and heterogeneity of Piaget-like reasoning processes., Guénolé F, Speranza M et al., Eur J Paediatr Neurol., July 2015

Références bibliographiques :

Rev Bras Psiquiatr. 2015 Dec;37(4):289-95. doi:

10.1590/1516-4446-2014-1489.Attention deficit hyperactivity disorder and intellectual giftedness: a study of symptom frequency and minor physical anomalies.

Minahim D1, Rohde LA2.

%d blogueurs aiment cette page :