Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

32ème soirée crimino – « La violence, simple phénomène ? Symptôme du lien social ! »

Chargement de la carte…

Date / Heure :
15/01/2019
20 h 30 min - 22 h 30 min

Emplacement :
Centre Hospitalier Sainte-Anne, Amphithéâtre Morel ; Pavillon Magnan

1 rue Cabanis 75014 PARIS

Catégories :
Pas de Catégories

Mots-Clefs :


Atelier de criminologie lacanienne

Deuxième soirée du (cycle 2018-2019) : 32e soirée 

Le mardi 15 Janvier 2019, 20h30 :

Amphi Morel, CHSA, 1 rue Cabanis, 75014 Paris 

La violence, simple phénomène ? Symptôme du lien social !

La prémisse agressive mise à nu dans le déchaînement de violence

Il faut d’abord poser que l’agressivité n’est pas un symptôme mais l’accès au mode d’identification spécifique à l’humain. Il y a ainsi une dimension imaginaire qui préfigure la construction du corps à partir des prémisses du corps morcelé suivant la proposition du stade du miroir d’une identification primordiale à la Gestallt visuelle de son propre corps. Cette matrice est le résultat de la passion aliénante que le sujet voue à l’image de l’autre, base de ce Lacan désigne comme étant la structure paranoïaque du moi et qui trouve son pendant clinique dans la modalité spécifique de la construction du narcissisme. Au cours de cette soirée, nous aborderons la fureur de l’agressivité, lorsque se faisant violence, l’agressivité met en évidence les impasses de la constitution du sujet ; la question serait comment transcender à l’agressivité pour que le sujet puisse « l’intégrer » dans le cours de son existence…

Présentation : Dario MORALES, psychologue, psychanalyste, membre ECF (78), « ‘La pression intentionnelle’ à l’aune de laquelle se lit l’agressivité du sujet »

Invitée : Laura MARTINI, psychologue clinicienne, SSPO (Service de Soutien Psychologique Opérationnel), « Un métier de contenance »

Soirée animée par José RAMBEAU et Sandra VASQUEZ

Coordination : Dario MORALES; e-mail : damofer@orange.fr ; Téléphone : 06 61 72 46 48

Soirée organisée par l’association APCOF – ACF-IdF et L’Envers de Paris

%d blogueurs aiment cette page :