Association de Psychologues Cliniciens d'Orientation Freudienne

9ème soirée Atelier clinique du quotidien – «Lorsque le travail tue le désir de produire»

Chargement de la carte…

Date / Heure :
29/11/2018
20 h 30 min - 22 h 30 min

Emplacement :
VERSAILLES

versailles versailles

Catégories :

Mots-Clefs :


Se consumer au travail

Le terme anglo-saxon workaholism laisse entendre l’idée d’un investissement excessif dans les activités professionnelles d’où son assimilation à une addiction ou dépendance – ce comportement associe la recherche de la performance à un désintérêt pour les autres domaines de la vie. Le sujet semble accorder son temps et son énergie à son travail, négligeant son entourage, le temps de repos et de loisir. Voilà les faits. Pour ce qui est de la clinique, nous rencontrons inversement des salariés qui viennent consulter présentant du « stress », du surmenage, exerçant une pression sur les collègues ou se plaignant d’être harcelés par d’autres. Au cours de l’anamnèse des stades sont décrits : d’abord un allongement progressif du temps consacré au travail ; ensuite survient un retentissement significatif sur l’entourage, la vie familiale, avec des périodes d’évitement, fatigue, troubles du sommeil, etc ; enfin, un troisième moment se caractérise par l’épuisement ou « burnout » dont le retentissement est global, professionnel, familial, individuel avec des répercussions physiques et/ou psychologiques. L’objectif de cette soirée, à partir des cas cliniques, est de tenter de cerner les facteurs à risque qui exposent les salariés à des addictions ou des dépendances au travail dévoilant ainsi des vulnérabilités psychologiques sous-jacentes. En tant que cliniciens il conviendra de rechercher d’éventuelles comorbidités psychiatriques (dépression, trouble psychiatrique, addiction alcoolique, etc), de repérer les facteurs favorisants et proposer un espace de parole pour que le sujet salarié élabore une autre approche plus structurante de son rapport au travail, afin qu’il noue autrement son rapport au symptôme

 Présentation de la soirée : Dario MORALES, psychologue clinicien, CHSA (75), psychanalyste (78 « Une dépendance qui cache le symptôme » 

 Invités : Béatrice MIGNARD, psychologue agrée IPRP, psychanalyste (75), « Pour une prise en charge écologique de l’économie psychique dans la relation du sujet désirant au travail » et Stéphane GUYOTON, responsable recrutement chez Total, « La souffrance au travail : lorsque la violence relationnelle en espace clos consume les salariés ».

Soirée animée par : Dario MORALES, psychologue, CHSA (75), psychanalyste (78)

Renseignements : Dario Morales, président de l’APCOF, psychologue, membre ECF,  tél : 06 61 72 46 48 / Caroline Carron, secrétaire de l’association APCOF : tél : 06 07 09 79 51 

Lieu du séminaire : 20 rue du Marechal Foch, Versailles, 78000 

APCOF / Association de psychologues cliniciens d’orientation freudienne, 20 rue du Maréchal Foch, 7800 Versailles ; www.apcof.fr

 

%d blogueurs aiment cette page :